Installation d’un monte escalier électrique

Avec un monte escalier électrique chez soi, les seniors à mobilité réduite n’auront plus aucun problème de mobilité. Ils pourront garder leur autonomie ce qui est une très bonne chose.

Ainsi, si vos finances vous le permettent, il serait plus avantageux d’opter pour ce dispositif que de déménager. La forme et le type de vos escaliers ne sont en aucun cas des contraintes au-devant du fait que le monte escalier électrique se décline en de multiples modèles.

Comment se déroule l’installation d’un monte escalier électrique ?

L’installation d’un monte escalier électrique est un processus complexe maîtrisé par des professionnels. Pour que l’utilisateur puisse bénéficier de tous les avantages offerts par cet appareil, de nombreux critères techniques doivent être pris en compte.

La première chose à faire est de constater l’état général de l’escalier. Les principaux objets de ce constat sont sa résistance et sa configuration. Dans le cas où l’escalier ne serait plus assez résistant pour supporter le poids du monte escalier électrique, quelques rénovations devront être entamées.

La deuxième étape consiste à réaliser tous les composants du monte escalier électrique pour qu’il puisse s’adapter à l’ouvrage sur lequel il est destiné. La durée de réalisation dépend des compétences techniques du professionnel commandité pour mener à bien ce projet.

Après la phase d’étude et la phase de conception, le monte escalier électrique pourra enfin être posé dans le domicile du sénior.

⇒ OBTENEZ JUSQU’À 5 DEVIS GRATUITEMENT & SANS ENGAGEMENT !

Comment sont réalisés les composants du monte escalier électrique ?

Monte-escalier à l'extérieur

Les composants du monte escalier électrique sont réalisés sur mesure. À l’aube du projet, un professionnel se rendra auprès du domicile du sénior pour prendre les mesures nécessaires du domicile et des escaliers avant de procéder à la fabrication de tous les éléments du dispositif. Le tarif qui sera communiqué est en fonction de la complexité du monte escalier électrique et des options de confort choisies par le commanditaire.

Puisque chaque cage d’escalier est unique, la conception sur mesure s’avère indispensable. Lorsqu’elles auront été conçues, les pièces vont être acheminées vers le domicile du sénior. En principe, il faut 3 à 4 semaines pour exécuter cette phase. L’installation, elle, ne dure qu’une journée au maximum.

Comment se passe l’installation proprement dite ?

installateur monte escalier

Des techniciens, selon la marque choisie, vont être dépêchés à l’adresse de la personne âgée afin d’assurer l’installation. En effet, pour garantir le bon fonctionnement de ce dispositif, l’intervention de professionnels chevronnés est de mise.

Il ne suffit pas de suivre les tracés et le plan pour réussir le projet. L’angle d’inclinaison, l’agencement des marches, les dimensions de l’escalier, la force de la rampe et la hauteur de la rampe seront pris en compte. Après avoir effectué les calculs nécessaires, les travaux peuvent débuter.

Il est d’usage de regrouper les matériels et les éléments à assembler puis de trier ceux qui vont ensemble. Avant qu’ils ne soient fixés sur les marches, le mur ou la rampe, les composants du rail sont coalisés. Par la suite, il faudra poser le moteur et installer le fauteuil sur le rail. Le technicien vérifiera que chaque élément est à sa place et que tous les éléments sont correctement insérés. L’installation se termine par l’inspection des normes de sécurité avant de procéder aux premiers tests.

Lorsqu’il constate que tout est en ordre, le technicien prendra le temps de bien expliquer à l’usager le fonctionnement du monte escalier électrique. Il exposera les problèmes qui peuvent se présenter et l’attitude à adopter si cela devait se produire. En principe, un contrat d’entretien périodique accompagne l’installation.

⇒ COMPAREZ LES MEILLEURES MARQUES !

Quelles sont les options de sécurité qui accompagnent le monte escalier électrique ?

Pour garantir la sécurité du sénior, le monte escalier électrique doit suivre une norme de sécurité très strict. Sur le principe, le dispositif doit être doté d’une ceinture de sécurité, d’un détecteur d’obstacle et d’un système d’arrêt d’urgence.

Pour ce qui est de la commande, le monte escalier électrique doit être équipé d’un interrupteur de verrouillage qui empêche l’utilisation de l’appareil par les enfants par exemple. Ce commutateur est impératif si l’usager principal partage l’habitation avec d’autres membres de sa famille.

Le technicien vérifiera que les télécommandes qui actionnent le monte-escalier sont bien fonctionnels. N’oubliez pas, il faut au moins 2 télécommandes pour contrôler cet appareil.

Enfin, le monte-escalier doit comporter un système de fin de course qui lui permettra de s’arrêter automatiquement en fin de trajet pour que l’usager puisse se débarrasser des sangles et se libérer du siège en toute sérénité.